mercredi 26 janvier 2011

Les écrits journaliers 2

Divagation
Surtaxe
Sabayon
Ravissant
Arrachement
Rhumatisme
Pétrin
Dénicher
Incrustation

La scène se passe sur un plateau de télévision.

« Ehh bonjour ! Voici donc la septième de notre émission : Les divagations de la sciiience ! Je vous rappelle le but de l'émission ! Chaque semaine, un problème est posé, et des scientifiques amateurs sont appelés à chercher des solutions ! Le problème du jour est : le rhumatisme articulaire ! »

La fin de la tirade est marquée par une magnifique levée de rideau, découvrant les quatre candidats.

« Chers spectateurs et téléspectateurs, cette ravissante jeune femme se prénomme... Gertrude... Et voici Philippe, Hubert et Maxime-Henry ! Applaudissez les bien fort ! »

Harangué, le public réagit. Lorsque le calme revient, le présentateur reprend, avant de s'effacer :

« Voyons ce que nos apprentis scientifiques ont déniché ! Gertrude, je vous écoute ! »

« _ Oui euh... Bonzour ! Ze m'appelle Zertrude et je ze vais vous présenter un moyen très efficaze pour lutter contre les rhumatismes. En fait, z'avais mon grand-père qui zouffrait de rhumatisme, et chaque fois que ze lui faisait une tarte à base de zabayon, il avait plus mal du tout du tout du tout ! Alors m'est venue l'idée de faire du zabayon un médicament. N'est-ze pas une idée charmante ?
_ Char-mante...
_ Ze zavais que vous zeriez de mon avis ! Alors permettez moi de vous présenter ze fameux médicament... Le voizi ! Il z'azit en fait d'une perfusion au zabayon. Dès que la douleur vient, hop une petite perfusion, et z'est oublié !
_ Et vous êtes zure... Sure que ça marche ?
_ Ah oui oui oui oui oui oui oui !! Ze l'ai tezté moi-même !
_ Ah, vous souffrez de rhumatismes ?
_ Non ! Preuve que za marche !
_ Euh... Oui. Euh... Merci. Vous pouvez retourner vous...
_ Et ze voudrais dire bonzour à mon gros loulou d'amour et à...
_ Oui oui, merci. (moins fort) Partez maintenant ! (reprends son ton habituel) Applaudissez la bien fort ! Ehhh Philippe, à vous !
_ Non mais mon p'énom c'est Mamakomou, mais vos collègues ils ont tenu à le changer, et même si j'me mets dans le pét'in j'p'éfè'e le di'e... Oui alo's moi vous voyez, j'ai demandé à êt'e nationalisé f'ançais, mais dans mon pays les malades t'availlent, faut bien qu'ils se'vent à quelque chose. Et beaucoup sont atteins, à fo'ce, de 'humatismes. Et quand ils ont des 'humatismes, et bien ils peuvent plus t'availler. Donc on les laisse mou'i'e.
_ … Vous les laisser... Mourir ?
_ Euh ben oui ! Comme ça, plus de p'oblème !
_ C'est... Génial. Oui... Génial. Merci Mamakomou.
_ Me'ci à vous !
_ Hubert ?...
_ (très vite) Je pense que mon idée est novatrice. Voyez-vous, j'ai observé les gens lorsqu'ils ont mal. Ce qu'on peut remarquer, c'est que lorsque la douleur atteint une certaine intensité, ils ont...
_ Vous devriez parler plus vite.
_ Oh excusez moi, je m'emporte. (très lentement) Donc, quand la douleur atteint un certain seuil, les gens ont tendance à se faire mal ailleurs. Ça détourne l'attention. Donc ma solution est simple : il faut opérer les patients, et leur incruster des matériaux plastiques libérant de l'acide chlorhydrique sur les tissus environnant les implants. La douleur des rhumatismes sera inhibée par la douleur provoquée par ce système. Si toutefois la douleur des rhumatisme persiste, le malade aura la possibilité d'arracher ce dispositif. L'arrachement des incrustations libérera une telle douleur qu'ils en oublieront leurs rhumatismes !
_ Ré-vo-lu-tionnaire... Notre émission porte bien son nom ! Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, il reste un candidat ! Préparez-vous à donner sous peu votre avis sur ces derniers ! Mais avant tout, écoutons Maxime-Henry !
_ … N'ai-je pas droit à des applaudissements ? Vous êtes bien aimables. Permettez moi d'exposer mon point de vue ; le soin des rhumatismes passe avant tout par leur compréhension. Le rhumatisme est un terme utilisé dans le langage courant pour désigner des douleurs au dos, aux articulations, aux genoux ou à la hanche. Il s'agit d'un trouble inflammatoire. Et comme tout problème de cet ordre, il se régule aisément à l'aide d'anti-inflammatoires. Toutefois ces derniers nous offrent tout un panel d'effets secondaires, alors que la consommation d'harpagophytum permet de soulager efficacement ces douleurs, avec, pour seuls effets indésirables, une goût atroce et une haleine à renverser un éléphant.
_ Euh... De l'harpoglum ?
_ Non non non ! Harpagophytum. Har-pa-go-phy-tum. Cela n'est point fort complexe !
_ Ah oui, pardonnez moi. Qu'est-ce donc ?
_ Il s'agit tout simplement d'une plante médicinale utilisée depuis des siècles, dont les vertus analgésiques et anti-inflammatoires ne sont plus à prouver.
_ Ah mais, ceci est fort intéressant ! Où peut-on s'en procurer ?
_ Ceci est d'une difficulté non négligeable. C'est pourquoi je propose à toutes les personnes souffrant de rhumatisme de prendre contact avec notre exploitation familiale, nos prix sont attractifs et nous...
_ Oui oui oui, c'est ça, merci. (plus bas) Je savais bien que ça cachait quelque chose ! (normal) Chers spectateurs et téléspectateurs, il est maintenant grand temps de voter ! Un pour Gertrude, deux pour Philippe alias Mamakomou, trois pour Hubert et quatre pour Maxime-Henry. Envoyez votre choix au 61 759, et gare à la surtaxe liée à votre opérateur ! (plus bas et très vite) Trois euros quarante-huit plus prix du sms. (normal) En attendant, laissez moi vous annoncer le problème de mardi prochain ; comment lutter contre l'aérophagie ? Et maintenant... Place à la puuuub ! »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire